Chômage dans la zone euro : 11,8% de la population active en novembre, nouveau record | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
En France comme presque partout en Europe, le chômage est resté stable
En France comme presque partout en Europe, le chômage est resté stable
©

Mauvaise passe

Chômage dans la zone euro : 11,8% de la population active en novembre, nouveau record

18,82 millions de personnes étaient au chômage en novembre, soit une hausse de 113 000 par rapport à octobre et de 2,015 millions par rapport à novembre 2011.

C'est encore un chiffre alarmant. Le taux de chômage de la zone euro s'est établi à 11,8% de la population active en novembre contre 11,7% en octobre selon les chiffres publiés mardi par l'office européen de statistiques Eurostat. Il s'agit d'un nouveau record. Le taux de chômage a continué de grimper à des niveaux exceptionnels en Espagne, où il atteignait 26,6% de la population en novembre, et en Grèce, où il a atteint 26% en septembre, dernier mois où des données sont disponibles.

En Grèce, le taux de chômage est pasé de 18,9% à 26% entre septembre 2011 et septembre 2012. Il a également fortement grimpé à Chypre, où il est passé de 9,5% à 14% entre novembre 2011 et novembre 2012. Sur la même période, il est passé de 23% à 26,6% en Espagne. En novembre, les taux de chômage les plus bas ont été enregistrés en Autriche (4,5%), au Luxembourg (5,1%), en Allemagne (5,4%) et aux Pays-Bas (5,6%).

Dans l'ensemble de l'Union européenne, le chômage est resté stable en novembre par rapport à octobre, à 10,7%. Au total, 26,061 millions de personnes étaient au chômage dans l'UE en novembre, soit 154 000 de plus qu'en octobre et 2,012 millions de plus qu'un an auparavant.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !