Chômage : les chiffres dévoilés ce jeudi, Hollande face à sa promesse | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Chômage : les chiffres dévoilés ce jeudi, Hollande face à sa promesse
©

L'heure de vérité

Chômage : les chiffres dévoilés ce jeudi, Hollande face à sa promesse

Depuis des mois, le président s'est engagé à inverser la courbe du chômage à la fin de l'année.

Les chiffres de novembre vont tomber ce jeudi après-midi. Le chômage a-t-il poursuivi la même voie qu'en octobre et la courbe va-t-elle s'inverser ? François Hollande et son gouvernement l'espèrent car depuis des mois, le président de la République s'est engagé. C'est même "LA" promesse du chef de l'Etat. En cas de résultat positif, François Hollande reprendrait un bol d'air et verrait sa crédibilité quelque peu remonter. Et qui sait, peut-être même sa cote de popularité.

En octobre, 20 500 demandeurs d'emploi sans aucun travail étaient sortis des listes, mettant fin à une hausse quasi ininterrompue depuis avril 2011. Mais le président était resté prudent. La baisse est "amorcée" avait-il déclaré mais "je n'oublie pas que plus de 3 270 000 personnes restent inscrites à Pôle emploi". Un chiffre qui était d'ailleurs proche du record absolu (3,29 millions).

Si pour les jeunes la situation s'est légèrement améliorée, elle s'est aggravée pour les seniors et les chômeurs de longue durée. Et si l'on inclut les demandeurs d'emploi exerçant une activité réduite, la tendance reste fortement négative (39 600 inscrits de plus en octobre, 4,88 millions au total).  Faire baisser dans la durée le chômage reste donc le défi principal du gouvernement. "Deux exigences nous attendent en 2014 : celle de faire reculer durablement le chômage et celle de renouer durablement avec la croissance" a expliqué François Hollande, lundi. 2014, c'est maintenant. Les Français attendent de voir.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !