Chômage : la baisse du mois d'août en partie imputée... à SFR ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Chômage : la baisse du mois d'août en partie imputée... à SFR !
©

Oups

Chômage : la baisse du mois d'août en partie imputée... à SFR !

Le chômage a bien baissé en août, mais pas de 1,5% comme annoncé. En cause : un problème d'actualisation par SMS...

Mauvais genre. Lors de la publication des derniers chiffres du chômage, pour le mois d'août, le nombre très élevé de radiations avait étonné les observateurs, à tel point que ni le gouvernement ni Pole Emploi n'avaient glosé sur ce repli de 1,5%.

Et pour cause : l'opérateur SFR, à qui est sous-traité l'envoi des SMS d'actualisation aux chômeurs, a "rencontré une grave défaillance dans l'acheminement d'une partie des messages de relance" a annoncé ce lundi Pole Emploi. Résultat : la baisse du nombre de chômeurs, estimée dans un premier temps de l'ordre de 50 000 personnes, serait diminuée de moitié (en catégorie A).

"On peut estimer que le nombre de demandeurs d'emploi en catégories ABC aurait connu en août 2013 une diminution comprise entre 22 000 et 31 000 (soit entre -0,4% et -0,6%) ; pour la catégorie A, la diminution aurait été comprise entre 22 000 et 29 000 (soit entre -0,7% et -0,9%)" précise le communiqué.

Devant l'incongruité de la situation, la Toile commence déjà à en rire :

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !