L'économie chinoise ralentit | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
L'économie chinoise ralentit
©

Angoisse

L'économie chinoise ralentit

Les USA ont du mal à redémarrer, et la Chine freine : crise en vue ?

Alors que des observateurs soulignent que l'économie américaine tarde à redémarrer, que le chômage persiste, que le sprix de l'immobilier sont au plus bas, allant même jusqu'à parler  d'une éventuelle double récession, voici que plusieurs indices montrent que la Chine elle aussi voit son économie ralentir après une période de surchauffe.

La Bourse de Shanghaï a connu une chute de plus de 12 % depuis son pic de la mi-avril souligne le correspondant des Echos à Pékin.

"Plusieurs statistiques sont venues prouver que le ralentissement de l’économie chinoise n’était plus une hypothèse, mais bien une réalité. Tout à son combat contre l’inflation, la banque centrale appuie sur la pédale de frein pour limiter le crédit (....) Ce qui a fini par se répercuter sur le moral des investisseurs… et sur la production industrielle. Bien que la croissance de cette dernière reste solide, elle est au plus bas depuis neuf mois."

"L’inflation s’est installée dans le paysage et qu’elle inquiète Pékin. Mardi, on a appris qu’elle avait atteint 5,5 % en mai, un record en trente-quatre mois, et tout porte à penser que le chiffre de juin sera pire encore (...) les ventes de véhicules ont encore augmenté d’un tiers l’an dernier, pour atteindre 18 millions d’unités, un nouveau record mondial. Mais l’ère des subventions est terminée et le retour à la normale pourrait être douloureux. La croissance du marché est en nette baisse, au moment même où tous les constructeurs mondiaux se ruent sur la Chine. Il risque d’y avoir de la casse."

 "Après avoir été dopée aux stéroïdes, dans le cadre d’un plan de relance massif qui a presque permis au pays de passer entre les gouttes de la crise financière mondiale, l’économie chinoise retombe sur terre." estiment les Echos

Lu dans les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !