Chiffres du chômage : une baisse est espérée par le gouvernement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Chiffres du chômage : une baisse est espérée par le gouvernement
©Reuters

Du mieux ?

Chiffres du chômage : une baisse est espérée par le gouvernement

Fin 2014, Pôle emploi comptabilisait 3,496 millions de chômeurs sans activité en métropole, un record.

François Hollande et le gouvernement croisent les doigts ce mercredi. Pôle emploi va en effet donner les chiffres du chômage du mois de janvier 2015. Et l'exécutif espère une baisse. "Ce serait bien si la première grande tendance de l'année pouvait être baissière" disait un proche du président en début de semaine. De son côté, le president de la République croyait en une diminution. "Il n'y a pas de montée inexorable du chômage" expliquait-il en début de mois.

Une éclaircie peut-elle donc survenir ? Réponse ce mercredi à 18h00. En attendant, les chiffres de 2014 étaient catastrophiques. Fin 2014, Pôle emploi comptabilisait 3,496 millions de chômeurs sans activité en métropole, un record. 5,52 millions de personnes, en incluant les personnes ayant une activité réduite, figuraient sur les listes, outre-mer compris. Les plus plus de 50 ans restaient les plus affectés. Une hausse de 10,4% en 2014 avait été observée.

Les chômeurs longue durée, plus de 4 inscrits sur 10, sont eux aussi très touchés. Leur nombre a augmenté de près de 10% en 2014. Pour tenter de freiner cette hausse, François Rebsamen a mis sur pied un plan contre le chômage de longue durée, avec notamment des formations gratuites pour les demandeurs d'emploi porteurs d'un projet éligible au compte personnel de formation. Mais les effets tardent à se faire sentir. De son côté, l'Insee n'est pas très optimiste et anticipe pour sa part une hausse du taux de chômage d'ici à mi-2015 à 10,2 % en métropole et à 10,6 % avec l'outre-mer. 

Qu'importe François Hollande et son gouvernement croient toujours pouvoir baisser le chômage en France. Ils comptent d'ailleurs sur deux éléments : la loi Macron et sur un contexte économique européen plus favorable en 2015. A voir si cela sera suffisant.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !