Charlie Hebdo : 82% des Français de confession musulmane condamnent l'attentat de 2015, selon un sondage Ifop | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Charlie Hebdo couverture
Charlie Hebdo couverture
©ERIC FEFERBERG / AFP

Impact des caricatures

Charlie Hebdo : 82% des Français de confession musulmane condamnent l'attentat de 2015, selon un sondage Ifop

La rédaction de Charlie Hebdo s'apprête à publier un nouveau numéro ce mercredi avec les caricatures de Mahomet, à la veille de l'ouverture du procès des attentats de janvier 2015. Selon un nouveau sondage Ifop pour le journal satirique, 82% des Français musulmans condamnent l'attentat contre Charlie Hebdo en janvier 2015.

D'après un sondage Ifop pour Charlie Hebdo publié ce mardi 1er septembre, 82% des Français musulmans condamnent les auteurs de l'attentat contre Charlie Hebdo. 18% des Français de confession musulmane ne condamnent pas l'attentat. 

Selon les enseignements de ce sondage, la proportion de personnes condamnant cet attentat est moins importante chez les jeunes. Le pourcentage de jeunes de 15 à 24 ans condamnant l'attentat de Charlie Hebdo est de 79% en général et de 74% chez les jeunes musulmans. Il baisse même à 67% chez les jeunes âgés de 15 à 17 ans.

Six Français sur dix pensent que les journaux ont eu raison de publier des caricatures du prophète Mahomet. 

Un tiers considère en revanche que la rédaction du journal satirique a eu tort car c'était une provocation inutile. 

Les deux tiers de la population française en général ne comprennent pas que la publication de ces caricatures puisse susciter l'indignation chez les musulmans.

19% des Français de confession musulmane pensent que les journaux ont bien fait de publier ces caricatures au nom de la liberté d'expression, et sept sur dix pensent qu'ils ont eu tort. 73% des musulmans français comprennent que ces dessins puissent susciter l'indignation et les deux tiers trouvent justifié un procès pour blasphème.

Ce sondage a été réalisé, pour Charlie Hebdo, sur "un échantillon de 1.020 personnes représentatif de l'ensemble de la population vivant en France métropolitaine âgée de 15 ans et plus" et sur "un échantillon de 515 personnes, représentatif de la population de religion musulmane vivant en France métropolitaine âgée de 15 ans et plus". Leur représentativité a été assurée par la méthode des quotas en fonction de critères sociodémographiques et géographiques. Les interviews ont été réalisées par questionnaire sur Internet du 6 au 17 août 2020.

En raison de l’absence de données statistiques officielles permettant d’établir les variables de quotas et/ou de redressement pour les personnes de religion musulmane, ces quotas ont été définis à partir des données de l’étude Ifop-Institut Montaigne de Hakim El Karoui, en septembre 2016, selon des précisions de France Info.

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !