Une chaîne humaine contre le nucléaire dans la vallée du Rhône | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Une chaîne humaine contre le nucléaire dans la vallée du Rhône
©

Noyau dur

Une chaîne humaine contre le nucléaire dans la vallée du Rhône

Des militants anti-nucléaire ont formé une chaîne de près de 200 kilomètres entre Lyon et Avignon, un an après l'accident de Fukushima.

Un an jour pour jour après l'accident nucléaire de Fukushima, des militants anti-nucléaire français, allemands, suisses et belges ont formé dimanche une "chaîne humaine pour sortir du nucléaire".

Plusieurs dizaines de milliers de personnes auraient déferlé dans la matinée dans la Vallée du Rhône, pour former cette chaîne de 230 kilomètres le long de la nationale 7, entre Avignon et Lyon.

Se revendiquant d'Europe Ecologie ou du réseau "Sortir du nucléaire", ils ont été rejoints par deux candidats à l'élection présidentielle, Eva Joly (EELV) et Philippe Poutou (NPA).

Avec 14 réacteurs, la Vallée du Rhône est la région la plus nucléarisée d'Europe.

Lu sur LePoint.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !