Certains des islamistes arrêtés projetaient d’enlever un magistrat | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Certains des islamistes arrêtés projetaient d’enlever un magistrat
©

Projets

Certains des islamistes arrêtés projetaient d’enlever un magistrat

Le groupe islamiste visait Albert Lévy, actuel vice-président du tribunal de grande instance de Lyon.

Selon des sources proches de l’enquête, certains des islamistes radicaux  de Forsane Alizza actuellement en garde à vue projetaient des enlèvements dont celui d’Albert Lévy, le vice-président du tribunal de grande instance de Lyon.

"Il semblerait que certains d'entre eux aient eu en projet plusieurs tentatives d'enlèvement, dont l'un contre un magistrat dont le patronyme est à consonance juive", précise l'une des sources.

Par ailleurs, le procureur de Paris a annonce que 13 des 17 islamistes présumés mis en examen vont être mis en examen pour association de malfaiteurs en vue de préparer des actes de terrorisme et détention d’armes.

 

Lu sur Europe1.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !