Centrafrique : l'UE envoie 500 soldats européens en renfort | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Des soldats français en Centrafrique.
Des soldats français en Centrafrique.
©Reuters

À la rescousse

Centrafrique : l'UE envoie 500 soldats européens en renfort

Par ailleurs, le parlement provisoire centrafricain élit ce lundi un nouveau président de transition qui devra pacifier le pays.

Ce lundi, les ministres européens des Affaires étrangères ont approuvé l'envoi d'environ 500 soldats européens en Centrafrique, un peu plus d'un mois après le début de l'opération Sangarisrapporte Le Monde. Ces renforts s'ajouteront aux 1 600 militaires français envoyés pour mettre fin aux violences inter-religieuses dans le pays.

Ce même jour, le parlement provisoire centrafricain élit un nouveau président de transition, qui devra succéder à Michel Djotodia, contraint de démissionner le 10 janvier car incapable d'arrêter les tueries. Pour le nouveau président, "ce ne sera pas une partie de plaisir", a constaté la présidente en exercice du Conseil national de transition (CNT).

Sur les 24 candidatures déposées, seules huit ont été validées par le CNT, dont deux femmes. Les parlementaires avaient fixé des critères draconiens d'éligibilité excluant : les responsables politiques sous Djotodia, les chefs de partis, les militaires d'active et tous ceux ayant appartenu à une milice ou à une rébellion ces 20 dernières années.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !