Centrafrique : Hollande rend hommage aux 2 soldats tués et veut mettre fin aux "crimes contre l'Humanité" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Centrafrique : Hollande rend hommage aux 2 soldats tués et veut mettre fin aux "crimes contre l'Humanité"
©

Mission

Centrafrique : Hollande rend hommage aux 2 soldats tués et veut mettre fin aux "crimes contre l'Humanité"

Pour le président, il s'agit de "l'honneur de la France" de s'engager "sans la moindre hésitation".

Émotion ce lundi matin aux Invalides. François Hollande rendait hommage à Nicolas Vokaer et à Antoine Le Quinio, du 8e régiment de parachutistes d'infanterie de marine (RPIMa) de Castres, âgés respectivement de 23 et 22 ans, morts des suites de leurs blessures à Bangui, le 9 décembre. Le président de la République les a élevés au rang de caporaux et décorés de la Légion d'honneur.

Mais le chef de l'Etat a rappelé la nécessité de l'engagement de la France en Centrafrique. Il a en effet estimé que "l'honneur de la France" était de "s'engager" et "sans la moindre hésitation" pour mettre fin à "des crimes contre l'Humanité". Mais François Hollande a également expliqué les contours de cette mission sans pour autant donné de dates précises. Les forces françaises n'ont "pas vocation à rester durablement en Centrafrique" a-t-il dit. Pour lui, les soldats français "seront progressivement relayés par la montée en puissance des forces africaines dont les effectifs vont doubler en quelques semaines pour atteindre 6 000 hommes".

L'opération Sangaris est destinée à rétablir la sécurité en Centrafrique et à protéger les populations en désarmant milices et groupes armés.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !