Cécile Duflot : "Je ne suis pas satisfaite de l'action de François Hollande" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Cécile Duflot n'est pas d'accord avec Emmanuel Macron sur un éventuel assouplissement des 35 heures
Cécile Duflot n'est pas d'accord avec Emmanuel Macron sur un éventuel assouplissement des 35 heures
©Capture

Remontée

Cécile Duflot : "Je ne suis pas satisfaite de l'action de François Hollande"

L'ancienne ministre du Logement était l'invité de RTL ce lundi matin. Elle est revenue sur l'idée d'Emmanuel Macron d'assouplir les 35 heures. Une "erreur d'analyse" selon elle.

Assouplissement des 35 heures

"C'est gens, Emmanuel Macron et les économistes, ne comprennet pas ce qui se passe. Ce n'est pas la solution. Il y a une erreur d'analyse. Nous sommes dans un moment qui atteint ses limites avec la concurrence. Il faut travailler à un autre système. Il faut inventer un nouveau modèle qui permet de créer des emplois à bas coûts. Emmanuel Macron veut un asssouplisement mais ça ne fonctionne pas, on l'a bien vu dans le passé car François Fillon a déjà assoupli les 35 heures. Ce sont des solutions à court terme mais qui vont aggraver la crise".

Les 13% de popularité de François Hollande 

"Je ne fais pas partie des 13%. J'ai voté pour lui et je suis dans sa majorité mais je ne me reconnais pas dans la politique menée qui aggrave les inégalités et qui crée du chômage. Je ne suis pas satisfaite de l'action de François Hollande. La majorité de 2012 n'a pas été élue pour mener cette politique, elle a été élue pour le changement On marche sur la tête. (...) La conférence mondiale sur le climat doit être un succès. C'est impératif. Il faut mettre en place cette politique énergétique. François Hollande doit faire ce qu'il dit dans les conférences internationales. C'est ça l'enjeu. On est enfermé dans des considérations budgétaires".

Les mots très durs de Bernard Cazeneuve au groupe EELV à l'Asssemblée

"Ce n'est pas acceptable, ce qu'il a dit n'est pas normal. Il serait utile que Bernard Cazeneuve fasse des excuses. Le Premier ministre doit réagir. Oui, les contre-pouvoirs c'est légitime. C'ets normal que les députés écologistes posent des questions qui dérangent. Le ministre devait dire les choses différemment". 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !