Catalogne : le parquet allemand demande l'extradition de Carles Puigdemont | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Catalogne : le parquet allemand demande l'extradition de Carles Puigdemont
©TOBIAS SCHWARZ / AFP

Étau judiciaire

Catalogne : le parquet allemand demande l'extradition de Carles Puigdemont

Nouveau revers pour les indépendantistes. Le parquet allemand exige l'extradition du leader emblématique Carles Puigdemont vers l'Espagne.

Nouveau rebondissement judiciaire dans le dossier catalan. Le Parquet allemand vient en effet de demander, ce vendredi 1er juin, l'extradition de la figure historique du mouvement indépendantiste catalan, Carles Puigdemont, vers l'Espagne. Les autorités de Madrid et la justice espagnole veulent le juger pour rébellion et détournement de fonds suite à sa tentative avortée de déclaration d'indépendance.

La décision finale doit revenir au tribunal compétent du Schleswig-Holstein, dans le nord De l'Allemagne. Le tribunal en question s'est montré jusqu'à présent très sceptique sur la validité de ces chefs d'accusation au regard du droit allemand.
Carles Puigdemont avait été arrêté fin mars dans le nord de l'Allemagne, suite à un mandat d'arrêt européen émis par l'Espagne. Suite à sa libération, le leader indépendantiste s'est installé à Berlin. L'ancien président catalan avait quitté la prison de Neumünster début avril, après avoir été incarcéré le 25 mars. Il avait payé une caution de 75 000 euros lors de sa libération. Carles Puigdemont risque une peine pouvant aller jusqu'à 25 ans de prison pour avoir organisé un référendum illégal aux yeux de Madrid.

Un climat politique tendu en Espagne 

Cette décision intervient alors que l'Espagne traverse une importante crise politique avec les affaires concernant le parti PP, ayant poussé Mariano Rajoy vers la sortie. Le chef du gouvernement conservateur espagnol a été renversé par une motion de censure. Mariano Rajoy était au pouvoir depuis 6 ans. Le socialiste Pedro Sanchez est dorénavant à la tête du gouvernement. 
Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !