Cambodge : le parti du Premier ministre revendique une (très) large victoire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Cambodge : le parti du Premier ministre revendique une (très) large victoire
©Manan VATSYAYANA / AFP

Despote

Cambodge : le parti du Premier ministre revendique une (très) large victoire

"Le Parti du peuple cambodgien va obtenir plus de 80% des suffrages", a déclaré son porte-parole, à l'issue du scrutin des législatives.

Le parti du Premier ministre Hun Sen a revendiqué une victoire écrasante aux législatives de dimanche au Cambodge. Alors que les résultats officiels ne seront connus que le 15 août, Hun Sen a annoncé sur Facebook une "victoire écrasante" pour son parti. "Nous espérons gagner plus de 100 sièges" sur 125, a précisé le porte-parole du Parti du peuple cambodgien (PPC), Sok Eysan, citant des résultats préliminaires fournis par la Commission électorale cambodgienne."Le PPC va obtenir plus de 80% des suffrages. C'est une énorme victoire pour nous", a-t-il ajouté.

Ce résultat est légitimé par une importante participation (82%) à ces législatives, pourtant contestées par un grand nombre de Cambodgiens qui ont vu d'un mauvais oeil la dissolution, à la fin de 2017, du plus grand parti d’opposition, le Parti du sauvetage national du Cambodge (PSNC), accusé de "complot" contre le gouvernement. Son leader, Kem Sokha, a été emprisonné. En 2013, le PSNC avait remporté plus de 44% des voix aux législatives.

Plus de huit millions d'électeurs étaient inscrits sur les listes électorales et 80.000 policiers ont été mobilisés pour ce scrutin, la police se disant prête à "empêcher tout acte de terrorisme et de chaos".

Lu dans Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !