Burger King France veut racheter Quick | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Burger King France veut racheter Quick
©Reuters

Un appétit d'ogre

Burger King France veut racheter Quick

Le groupe Bertrand, actionnaire majoritaire de la marque, a annoncé être en négociations exclusives pour racheter les 509 restaurants de l'enseigne belge.

Il veut vraiment être le "roi du burger". Le groupe Bertrand, actionnaire majoritaire de Burger King France, a annoncé ce lundi ouvrir "des négociations exclusives" pour acquérir Quick auprès de Qualium Investissement (groupe CDC) et faire passer les 509 restaurants Quick sous la bannière de l'Américain Burger King.

"En France, les restaurants Quick basculeraient progressivement sous enseigne Burger King. La marque Quick serait maintenue en Belgique, au Luxembourg, et hors d'Europe", annonce le groupe dans un communiqué. Cette opération n'est pas encore actée car elle reste soumise à l'avis des représentants du personnel et des autorités de la concurrence. Mais, elle pourrait être finalisée d'ici à la fin de l'année, toujours selon le communiqué. Elle ferait de Burger King le numéro deux du marché de la restauration rapide en France, derrière le géant américain McDonald's.

 

"Nous sommes convaincus que la conjugaison de tous les talents des deux groupes Burger King et Quick permettra de dessiner un nouveau paysage de la restauration rapide en France dans les prochaines années", a déclaré Olivier Bertrand, président du groupe Bertrand, cité dans le communiqué. "Les discussions que nous avons engagées avec le groupe Bertrand devraient permettre d'aboutir à un projet d'entreprise solide avec de réelles perspectives de développement pour créer un nouvel acteur majeur de la restauration", a déclaré de son côté Jean Eichenlaub, président de Qualium Investissement, qui accompagnait Quick depuis 2007.

Cette opération permettra de déployer rapidement la marque Burger King dans l'Hexagone. L'enseigne américaine a fait son retour en France en décembre 2012, après 15 années d'absence. En trois ans, elle a ouvert 21 restaurants, dont 8 en franchise. Leur chiffre d'affaires moyen aurait atteint 4,7 millions d'euros l'an dernier, contre 3,3 et 2,2 millions respectivement pour McDonald's et Quick, selon une récente enquête de Capital.

Lu sur Capital

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !