Budget 2017 : le porte-parole LR a dénoncé les "fourberies de Sapin" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Budget 2017 : le porte-parole LR a dénoncé les "fourberies de Sapin"
©Reuters

Pièce de théâtre

Budget 2017 : le porte-parole LR a dénoncé les "fourberies de Sapin"

"Les Français n'en peuvent plus de ces clowneries", a déclaré Guillaume Peltier.

Alors que l'Assemblée nationale a adopté la partie recettes du budget 2017 et planche sur le financement de la Sécurité sociale, le porte-parole LR Guillaume Peltier a dénoncé ce lundi les "fourberies de Michel Sapin" (en référence à la pièce de Molière) : "Le ministre de l'Économie nous a annoncé un rééquilibrage des comptes maquillé, oubliant de dire que la principale source de recettes supplémentaires provenait de la courageuse réforme des retraites portée par Nicolas Sarkozy et Éric Woerth en 2010", a-t-il affirmé lors d'un point presse. "Ce budget est insincère, totalement improvisé, absolument décadent", a-t-il asséné. "Les Français n'en peuvent plus de ces clowneries.", a lancé Guillaume Peltier. 

François Hollande, "un David Copperfield du chômage"

En évoquant les chiffres du chômage, il a comparé François Hollande à "un David Copperfield du chômage puisqu'il a la capacité de faire disparaître des chômeurs d'un mois à l'autre".  

Par ailleurs, Guillaume Peltier a rappelé "les propositions des Républicains bien plus audacieuses, courageuses et nécessaires" : réforme de l'assurance maladie "avec un peu plus de 30 milliards d'économies", "15 milliards d'économies sur la question des retraites", dégressivité des allocations chômage et suppression de l'Aide médicale de l'État. 

Le 25 octobre, l'Assemblée nationale a adopté la partie recettes du budget 2017 avec sa baisse d'impôts, avant de passer au budget de la Sécurité sociale. Ce dernier sera soumis au vote des députés mercredi. Il promet la fin du célèbre "trou" de la sécu et devrait être adopté assez largement, malgré l'opposition des députés LR, UDI et du Front de gauche.  

Lu sur L'Express

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !