Budget 2015 : la Commission européenne devrait rejeter le projet français | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Budget 2015 : la Commission européenne devrait rejeter le projet français
©

Retour à l'envoyeur

Budget 2015 : la Commission européenne devrait rejeter le projet français

Selon des informations de Reuters, elle va aussi demander qu'il soit modifié pour respecter les engagements pris par Paris en matière de réduction des déficits.

Voilà qui pourrait être un coup dur pour François Hollande et son gouvernement. Malgré ses promesses d'efforts, la Commission européenne devrait rejeter le projet de budget 2015 présenté par la France selon des informations de Reuters. Cette décision devrait intervenir avant la fin du mois. La Commission va aussi demander qu'il soit modifié pour respecter les engagements pris par Paris en matière de réduction des déficits.

Il s'agirait d'une grande première pour la Commission européenne qui est dotée de nouvelles prérogatives depuis 2013. Selon des sources venant de la zone euros, Reuters écrit aussi que "la Commission pourrait aussi faire passer la procédure disciplinaire engagée contre la France au dernier stade avant celui des sanctions, tout en accordant à Paris deux années supplémentaires pour ramener son déficit dans les limites imposées par les traités".

Les proches de François Hollande assuraient ce lundi que la France n'était "pas du tout dans l'hypothèse" d'un rejet du projet de budget, en rappelant que le texte ne serait transmis à Bruxelles que le 15 octobre. "Des commentaires sont donc prématurés sur la question de savoir si la Commission européenne demandera une révision" disait-on à l'Elysée. Michel Sapin avait quant à lui dimanche balayé les spéculations sur la décision de la CE.

Le projet de loi de finances dévoilé la semaine dernière par Paris renonce à ramener le déficit à la limite européenne de 3% du produit intérieur brut (PIB) dès l'an prochain comme promis initialement après l'obtention d'un premier délai de deux ans. Reuters indique aussi que "des responsables européens soulignent que Paris n'a pas atteint ses objectifs en matière de déficit structurel, c'est à dire hors effets du cycle économique, signe selon eux que les mesures d'assainissement nécessaires n'ont toujours pas été prises".

Vu sur Reuters

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !