Bruxelles : le protectionnisme d’Arnaud Montebourg ne "tient pas la route" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Bruxelles : le protectionnisme d’Arnaud Montebourg ne "tient pas la route"
©

Tout faux ?

Bruxelles : le protectionnisme d’Arnaud Montebourg ne "tient pas la route"

C’est ce qu’a déclaré le commissaire européen au Commerce, Karel de Gucht dans une interview au Figaro ce mardi.

Si Arnaud Montebourg a conquis le cœur de nombreux Français grâce à sa marinière et son discours sur la démondialisation lors de la campagne présidentielle, cela ne l’a pas empêché de se faire remonter les bretelles par Bruxelles. Le commissaire européen au Commerce, Karel de Gucht, a vivement critiqué le protectionnisme du ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg en estimant que "son raisonnement ne tient pas la route", dans une interview ce mardi au Figaro.

Karel de Gucht a également justifié le rejet par la Commission de la demande française de mettre sous surveillance les importations de voitures en provenance de Corée du Sud. "La requête n'est pas fondée", a-t-il dit. "Les chiffres montrent que l'accord de libre-échange signé avec Séoul en 2011 est largement favorable à l'UE", a-t-il estimé. Le gouvernement français avait en effet demandé à Bruxelles une mise sous surveillance des importations sud-coréennes après l'annonce en juillet du plan de 8.000 suppressions d'emplois en France du constructeur français PSA Peugeot Citroën.Arnaud Montebourg se serait donc tromper de cible, puisque selon le commissaire européen au Commerce, le déficit commercial entre l’Union européenne et la Corée du Sud est tombé à son plus bas niveau.

Et si l'on se penche sur l’envolée des exportations d'automobiles, les constructeurs français ne sont pas en reste comparés aux constructeurs coréens. Si le premier exportateur de voitures est bien Coréen (Kia avec 11 000 voitures), il est talonné de près par Renault (9000 voitures) et ce, loin devant un autre Coréen : Hyundai (2400). Par ailleurs, Renault est lui-même propriétaire de Samsung Motors, qui lui fournit le 4×4 Koleos et la Lattitude. On peut aussi ajouter que Samsung a conçu la Fluence, qui est fabriquée en Turquie et qui dans sa version électrique vient enrichir l'offre française de Renault.

Comme le souligne le blog Pertes et Profit, il pourrait bien s'agir d'une question de parités monétaires plutôt  que d'accords commerciaux déséquilibrés. "Les courbes des parts de marché et des changes, sont de ce point de vue d'un parallélisme parlant", peut-on lire sur le blog.

Lur sur Pertes et Profits

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !