Bruno Roger-Petit : un porte-parole du président trop encombrant ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Bruno Roger-Petit : un porte-parole du président trop encombrant ?
©LUDOVIC MARIN / AFP

Clivant ?

Bruno Roger-Petit : un porte-parole du président trop encombrant ?

Bruno Roger-Petit, le porte-parole du président de la République, serait en disgrâce au sein du Palais. Selon des informations de L'Express, un possible départ est même évoqué.

Le porte-parole du présidet de la République, Bruno Roger-Petit (arrivé le 1er septembre 2017), est vivement critiqué. Des rumeurs d'un possible départ sont même évoquées, selon des informations de L'Express. 

Le contenu de ses conversations est au coeur du problème. Il aurait notamment alimenté un article paru dans Marianne, le 25 juin dernier. L'hebdomadaire annonçait l'arrivée au sein de l'Elysée de Philippe Grangeon, un des visiteurs du soir du président, afin de remplacer Ismaël Emelien (le conseiller spécial d'Emmanuel Macron). La détestation du conseiller spécial en question par Bruno Roger-Petit serait à l'origine de ces fuites dans la presse. 

Bruno Roger-Petit est également à l'origine de l'interview télévisée d'Emmanuel Macron par Jean-Pierre Pernaut afin de court-circuiter l'émission de Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel, orchestrée par Ismaël Emelien.   

Selon des informations de L'Express, un proche de Bruno Roger-Petit a confirmé le rejet dont le porte-parole ferait l'objet de la part du reste de l'équipe de l'Elysée. Ils n'auraient pas accepté la présence de cet "étranger".

L'avenir de Bruno Roger-Petit s'assombrit donc en cette période estivale. 

Lu sur L'Express

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

De Bruno Roger Petit à Aurélie Filippetti, pourquoi l'interchangeabilité entre politiques et journalistes révèle leur égale impuissance à agir sur le réel Alexis Corbière : "L’explication du Mélenchon bashing se trouve-t-elle du côté de l’Elysée via la main de Bruno Roger-Petit qui, c’est de notoriété publique, fait la tournée de beaucoup de rédactions pour influencer les papiers ?" Le journaliste Bruno Roger-Petit nommé porte-parole de l'ElyséeMacron : scepticisme sur Bruno Roger-Petit, et optimisme pour les super-riches ; Cambadelis flingue méthodiquement les éléphants PS ; la retraite calvaire de Jacques Chirac ; Mélenchon terrorise valeurs Actuelles

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !