Bruno Le Maire veut que la France revoit "ses choix diplomatiques, au Proche et au Moyen-Orient" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Bruno Le Maire plaide pour une révision de la diplomatie
Bruno Le Maire plaide pour une révision de la diplomatie
©Reuters

Faux amis

Bruno Le Maire veut que la France revoit "ses choix diplomatiques, au Proche et au Moyen-Orient"

Le député vise notamment l'Arabie Saoudite, le Yémen et le Qatar.

Une semaine après les attentats contre Charlie Hebdo, le député de l'Eure Bruno Le Maire a réclamé une révision des "choix diplomatiques, au Proche et au Moyen-Orient" de la France, dans une interview au Parisien. "Pour ne plus avoir pour alliés ou partenaires des pays qui soutiendraient, parraineraient, financeraient ou subventionneraient des filières ou des discours terroristes", précise-t-il.

En ligne de mire, les riches états pétroliers comme l'Arabie Saoudite ou encore le Qatar, accusé régulièrement de jouer un double jeu en finançant les réseaux terroristes comme l'Etat islamique. Le Yémen est lui aussi pointé du doigt car les frères Kouachi se revendiquaient de la branche yéménite d'Al-Qaïda. Le pays est incapable de gérer ce vaste territoire où les factions pullulent.

Bruno Le Maire s'est aussi plaint de la politique étrangère de la Turquie. "C'est notre alliée dans l'Otan, mais elle refuse de participer aux frappes contre Daech : Comment le comprendre ?" questionne-t-il.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !