Bronchiolite : prudence, l'épidémie est là plus tôt et démarre plus fort | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Bronchiolite : prudence, l'épidémie est là plus tôt et démarre plus fort
©DR

Alerte

Bronchiolite : prudence, l'épidémie est là plus tôt et démarre plus fort

L’Institut de veille sanitaire (InVS) a alerté, ce mercredi 25 novembre, que l’épidémie de cette infection respiratoire affectant les nourrissons de moins de deux ans, pourrait être plus sévère que lors des deux années précédentes.

La bronchiolite est déjà là. "Le dépassement du seuil épidémique (...) a été franchi le 28 octobre", selon SOS Médecins dans un communiqué. Inquiétant car cette infection, occasionnée par un virus, est la principale cause des admissions des enfants à l’hôpital durant l'hiver. De son côtél’InVS a précisé, dans son bulletin hebdomadaire épidémiologique, qu’une augmentation des cas avait été néanmoins constaté sur l’ensemble du territoire métropolitain et notamment en Ile-de-France, dans le Nord, l’Ouest et le Sud-Ouest.

Dans le détail, 550 services représentant environ 89 % des passages aux urgences ont accueilli 3 394 patients pour bronchiolite. Et l'InVS d'ajouter : "Pour 60 associations représentant 97 % des associations SOS Médecins, le nombre de consultations est de 546 visites en France métropolitaine, soit 22 % de plus que la semaine précédente".

L'Institut national de prévention et d’éducation pour la santé livre des conseils à suivre, sur Twitter :

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !