Airbus disculpé ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Airbus disculpé ?
©

Vol Rio-Paris

Airbus disculpé ?

Les premiers éléments extraits des boîtes noires accréditeraient la thèse d'une erreur de l'équipage d'Air France.

[Mise à jour le 17 mai à 7h45]

Selon les informations recueillies par Le Figaro, les premiers éléments issus des boîtes noires mettraient l'avion d'Airbus hors de cause. De nouvelles analyses devraient préciser si l'équipage de l'A 330 a commis des fautes d'appréciation ou si les procédures de sécurité imposées par Air France sont en cause.

Si la rédaction du rapport définitif du BEA prendra plusieurs mois, il n'est pas impossible que l'on comprenne les raisons du drame d'ici à la fin de la semaine.

[Le 16 mai]

Les boîtes noires du vol Rio-Paris apportent un nouvel éclairage sur la catastrophe qui a causé la mort de 228 passagers en juin 2009. L’acharnement des spécialistes du Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA) a permis de récupérer tous les paramètres techniques ainsi que les conversations de la cabine de pilotage pour les deux dernières heures de vol.« A la suite des opérations d'ouverture, d'extraction, de nettoyage et de séchage des cartes mémoires des enregistreurs de vol, les données ont pu être lues au cours du week-end » précise le BEA dans un communiqué.

Ces informations capitales doivent à présent être analysées. Un travail qui « devrait durer plusieurs semaines » et à l’issue duquel « un rapport d'étape sera rédigé, puis rendu public au cours de l'été. »

Pour l’heure, le BEA estime que la défaillance des sondes Pitot, qui mesurent la vitesse de l'appareil, a pu jouer un rôle dans l'accident mais qu'elle ne peut pas en être la cause unique. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !