Blocage des universités : plus de 5 millions d'euros de dégâts | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Blocage des universités : plus de 5 millions d'euros de dégâts
©Eric CABANIS / AFP

Bilan

Blocage des universités : plus de 5 millions d'euros de dégâts

La ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a estimé sur RTL que ce montant était "incroyable".

Après les blocages de plusieurs universités au mois d'avril, l'heure du bilan a sonné. Invité sur RTL ce lundi 18 juin, la ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a annoncé que les dégâts provoqués par ce mouvement se chiffrent à "un peu plus de 5 millions d'euros". Une somme qui sera entièrement prise en charge par le budget du ministère. "Je ne peux pas demander aux établissements de supporter ça par eux-mêmes", a expliqué la ministre, soulignant que des "sanctions seront prises" si des coupables sont avérés.

Frédérique Vidal s'en prend à la France insoumise

Ainsi, Frédérique Vidal a évoqué le rôle de "mouvements extrêmement radicaux" dans les dégradations causées dans les locaux d'universités, tels que ceux de la faculté de langues à Grenoble. "À Grenoble, quand on visite les 2.500 mètres carrés, il n'y a que un ou deux tags en référence à la loi ORE", a-t-elle expliqué sur RTL, précisant que, selon elle, le mouvement n'était pas une simple protestation à la réforme de l'université, mais l'œuvre de groupes "anarchistes".

En outre, Frédérique Vidal a fustigé le soutien de la France insoumise à ces blocages. "Que la France insoumise ait soufflé sur les braises et ait utilisé les examens et les universités comme une tribune c'est une évidence", a-t-elle conclu.

Lu sur RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !