Birmanie : Aung San Suu Kyi va devenir ministre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Birmanie : Aung San Suu Kyi va devenir ministre
©Reuters

C'est plié

Birmanie : Aung San Suu Kyi va devenir ministre

L’ancienne opposante ne pouvait pas briguer le poste de président, malgré sa victoire.

On attendait encore sa décision. Allait-elle rester députée et contrôler son gouvernement à distance ou entrer pleinement dans celui-ci ? La question semble réglée, Aung San Suu Kyi va devenir ministre. Selon une liste, proposée par le nouveau président birman, et consultée par Reuters, son nom apparaît à côté de 4 ministères possibles : Cabinet présidentiel, Affaires étrangères, Energie et électricité, Education. Les rumeurs donnent une avance aux Affaires étrangères, tant son image est connue dans le monde.

La semaine dernière, c’est un vieux compagnon de lutte, Htin Hyaw, qui a été élu au poste de président. En raison d’une loi contre elle, héritée de la junte, Aung San Suu Kyi ne pouvait prétendre au poste, même si, de l’aveu de son titulaire, elle sera ‘’au-dessus’’ du président. Le gouvernement va entrer en fonction le 1er avril prochain.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !