Bertrand Delanoë : "le programme de Benoît Hamon est dangereux" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Bertrand Delanoë : "le programme de Benoît Hamon est dangereux"
©Reuters

En marche !

Bertrand Delanoë : "le programme de Benoît Hamon est dangereux"

L'ancien maire de Paris a décidé de soutenir Emmanuel Macron.

La fracture au Parti socialiste se creuse lentement mais surement. Après Claude Bartolone, c'est l'ancien maire de Paris Bertrand Delanoë qui fait faux bond en critiquant durement le programme du candidat socialiste, sur France Inter. "Je pense que le programme de Benoît Hamon est dangereux parce qu'il ne rassemble pas la gauche. Philosophiquement, il n'est pas en mesure de produire du vrai progrès social."

En revanche, il apporte sans ambiguïté son soutien à Emmanuel Macron. "La France court un danger majeur. Peut-être que dans deux mois, l’idéologie et les méthodes de l'extrême droite gouverneront la France. Ça me hante, explique-t-il. Je pense qu’il faut que nous nous posions tous la question de notre vote au premier tour pour éviter cette catastrophe du second tour." Dans le programme d'Emmanuel Macron, "il y a de vraies mesures progressistes, de justice sociale. Je pense que le candidat qui se rapproche le plus dans mes convictions c’est Emmanuel Macron." 

"Si j’ai pris cette décision, c’est parce que la lutte contre l’extrême droite est le plus important. Le vote efficace au premier tour, c’est Emmanuel Macron. Je suis libéral politiquement. C’est au nom du libéralisme politique que nous défendons tous les progrès sociaux. Je ne me résigne pas à ce que 48% des ouvriers partagent les idées de l’extrême droite." La veille, c'est Anne Hidalgo qui apportait son soutien à... Benoît Hamon.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !