Belgique : Albert II abdique au profit de son fils | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le roi Albert II renonce au pouvoir après vingt ans de règne.
Le roi Albert II renonce au pouvoir après vingt ans de règne.
©François Lenoir / Reuters

La saison des abdications

Belgique : Albert II abdique au profit de son fils

La Belgique aura un nouveau souverain le 21 juillet, après vingt ans de règne pour Albert II.

"L'avenir de notre pays est entre de très bonnes mains" a lancé l'ancien roi des Belges, Albert II, dans le cadre d'une allocution télévisée aujourd'hui à 18 heures au cours de laquelle il a annoncé son abdication au profit de son fils.

Philippe, duc de Brabant, âgé de 53 ans, deviendra ainsi le nouveau détenteur du Trône royal de Belgique suite à l'abdication de son père qui prendra effet le 21 juillet.

"C'est une question élémentaire de respect envers les institutions et envers vous, mes chers concitoyens. Après 20 ans de règne, il est temps de passer le flambeau à la génération suivantea-t-il affirmé au cours de cette allocution très attendue par la population belge.

Cette allocution a donné lieu un quart d'heure plus tard à une intervention du Premier ministre, Elio di Rupo, au cours de laquelle il s'est exprimé en ces termes : "Le règne du roi Albert II tout entier a été caractérisé par son profond intérêt pour ses concitoyens. Des liens qui sont fondés sur la simplicité, l’écoute et le dialogue".

Une sage décision, semblerait-il, selon l'avis de tous.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !