Belfort : une directrice d’école élémentaire se suicide dans l’établissement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Belfort : une directrice d’école élémentaire se suicide dans l’établissement
©

Découverte macabre

Belfort : une directrice d’école élémentaire se suicide dans l’établissement

La directrice a été trouvé par un des élèves de l’école ce samedi.

La vie de directrice d’école est décidément difficile. Le quotidien de presse régionale L’Est Républicain révèle ainsi qu’une directrice d’école élémentaire de Belfort s’est suicidée par pendaison ce samedi dans la matinée dans son école.

Un élève âgé d’une dizaine d’année a trouvé son corps alors qu’il se rendait aux toilettes et a donc immédiatement prévenu les professeurs. La femme âgée de 54 ans s’était pendue à une rambarde dans la cage d'escalier.

Le directeur académique Patrick Mellon, qui s'est rendu sur place, a expliqué à l’AFP que la directrice de l'école René-Rücklin ne travaillait pas ce samedi et qu’un unique cours de "langue et culture d'origine", en l'occurrence d'arabe, avait alors lieu au sein de l’établissement.

Rien ne dit encore pourquoi la directrice de cette école s’est pendue. La quinquagénaire n’a en effet laissé aucune lettre qui pourrait expliquer son geste. Si rien ne relie son suicide à son métier, la police essaie toutefois de comprendre pourquoi elle s’est rendue dans l’établissement un jour où elle ne travaillait pas pour se donner la mort. Les forces de l’ordre ont par ailleurs indiqué que "ses collègues savaient qu'elle avait des problèmes personnels".

L’enfant à l’origine de la triste découverte a bien évidemment été rapidement pris en charge par des médecins. Quant aux parents d’élèves, ils ont été reçus suite à la découverte du corps et la mise en place d’une cellule psychologique est prévue dès lundi.

Lu sur TF1 News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !