Baisse des APL : "une connerie sans nom" aurait reconnu Macron | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Baisse des APL : "une connerie sans nom" aurait reconnu Macron
©DAMIEN MEYER / AFP

Nouveau couac

Baisse des APL : "une connerie sans nom" aurait reconnu Macron

Selon le Canard Enchainé, le président de la République a opéré un sérieux recadrage.

Décidemment, les premières semaines du gouvernement jupitérien sont compliquées. Surtout si Matignon se lance dans des mesures qui n'ont pas eu l'aval du président de la République. A en croire le Canard Enchainé, c'est ce qu'il s'est passé avec la fameuse baisse de 5 euros par mois des APL. "C'était une connerie sans nom !" aurait pesté le chef d'Etat devant François de Rugy, président de l'Assemblée nationale, François Patriat, président du groupe LREM au Sénat, Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement, et Richard Ferrand, président du groupe LREM à l'Assemblée.

"Pas la peine de se retrouver dans des débats complètement dingues qui n'ont fait l'objet d'aucun engagement" a-t-il poursuivi, précisant que l'exécutif "devait s'en tenir à ce qu'on avait dit durant la campagne." Ce recadrage, daté du 26 juillet dernier, s'est déroulé… sans le Premier ministre. Ce qui n'a pas manqué d'agacer Emmanuel Macron. "Cette réunion ne peut pas avoir lieu sans le Premier ministre. Il faut le mettre dans la boucle."

Lu sur France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !