Automobile : le malus augmentera en 2014 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Automobile : le malus augmentera en 2014
©

Bonus horribilis

Automobile : le malus augmentera en 2014

La révision du bonus-malus doit rapporter 100 millions d'euros à l'Etat.

Une mauvaise nouvelle de plus pour le marché automobile ? En plus de chiffres de ventes décevants (recul de 10,5% des ventes de voitures neuves), les constructeurs automobiles vont devoir faire face à une hausse significative du malus dès 2014. Selon Les Echos, le gouvernement envisagerait de modifier le barème du bonus-malus en relevant notamment le montant exigé pour les véhicules les plus polluants. Fixé à 6 000 euros, celui-ci passerait à 8 000 euros, l'an prochain.

Créé en 2008 dans le cadre du Grenelle de l'environnement, le bonus-malus doit encourager l'achat de véhicules au faible taux d'émission de CO2 et pénaliser les acquisitions de voitures polluantes. Mais ce système est victime de son succès et a été révisé plusieurs fois afin de réduire la liste des voitures éligibles au bonus en abaissant le seuil de déclenchement du malus (taux d'émission de C02/km parcouru). En plus de relever le montant de la taxe due par les véhicules les plus polluants (notamment les gros 4X4), le gouvernement envisagerait donc d'abaisser en dessous de 200 grammes par km le plancher d'entrée dans cette catégorie.

Les bonus risquent eux aussi de pâtir de cette nouvelle révision. Les gratifications accordées sur les moteurs thermiques devraient, a priori, être totalement supprimées. Selon Les Echos, cette subvention aurait alourdi le déficit de l'Etat de 52 millions d'euros au premier semestre. Les bonus accordés aux voitures électriques et hybrides devraient également être touchés. Ces mesures sont censées rapporter 100 millions d'euros dans les caisses de l'Etat.

Lu sur Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !