Attentats en Belgique : des attaques auraient bien été prévues pour le nouvel an<!-- --> | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Attentats en Belgique : des attaques auraient bien été prévues pour le nouvel an
©

Ouf...

Une lettre de revendication aurait été découverte chez l'un des deux suspects, arrêtés peu avant la Saint-Sylvestre.

Bruxelles, pétrifiée par les menaces d'attentats après les attaques de Paris, peut désormais respirer. Les autorités belges avaient annoncé l'arrestation de deux hommes Mohamed Karay (27 ans) et Saïd Saouti (30 ans) à leur domicile d'Anderlecht, le 29 décembre dernier. Ils étaient soupçonnés de préparer des attentats dans plusieurs lieux emblématiques de la capitale belge, lors de la nuit du réveillon. Néanmoins, aucune arme ni explosif n'avait été retrouvé, seulement des tenues militaires et de la propagande de l'Etat islamique.

Selon le quotidien Le Soir, une lettre de revendication aurait néanmoins été découverte chez Mohamed Karay. Une information à prendre avec des pincettes car les deux hommes nient toute implication et leur famille démentent le contenu de cette fameuse lettre."Cette lettre n’a rien à voir avec de soi-disant projets d’attentats" explique une source au Soir. "Mohammed a écrit cette lettre à la suite du décès de son père, qui a eu lieu il y a longtemps, et sa famille était au courant de son existence. La lettre était destinée à sa famille, au cas où il décèderait au cours d’acrobaties de moto. Il y demande notamment d’être rapatrié au Maroc afin d’être ainsi réuni avec son père."

Surnommés les "Kamikaze Riders," du nom de leur groupe de motards, ils étaient néanmoins liés à une mouvance islamiste au titre évocateur : Sharia4Belgium....

Lu sur Le Soir

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !