Attentats de Paris : Manuel Valls va proposer son arsenal de mesures antiterroristes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Attentats de Paris : Manuel Valls va proposer son arsenal de mesures antiterroristes
©

Place aux actes

Attentats de Paris : Manuel Valls va proposer son arsenal de mesures antiterroristes

Une douzaine de jours après les attentats qui ont eu lieu à Paris, le Premier ministre devrait annoncer la création d'un fichier spécifique pour les personnes condamnées pour terrorisme, de même que des "quartiers spécifiques" en prison.

Manuel Valls passe à l'action. Après les paroles, voilà le passage aux actes. Le Premier ministre mènera ce mervcredi à 10h30 à l'Elysée une conférence de presse à l'issue du conseil des ministres pour présenter ses mesures contre le terrorisme. Mesures concernant le renseignement, évolution des effectifs policiers et militaires, mesures pour l'école, un arsenal complet va être proposé.

Plusieurs pistes avaient déjà été évoquées la semaine passée telles que la création d'un fichier spécifique pour les personnes condamnées pour terrorisme ou membres "d'un groupe de combat terroriste". La création des "quartiers spécifiques" en prison pour les détenus liés à la mouvance islamiste radicale est aussi envisagée.

Pour préserver l'union nationale, l'exécutif pourrait reprendre l'idée de l'UMP d'une "peine d'indignité nationale" (privation de droits civiques, civils et politiques). Plusieurs députés socialistes soutiennent d'ailleurs cette idée. Le gouvernement pourrait également renforcer les effectifs et les moyens de la sécurité intérieure et du renseignement. "Il y aura des moyens supplémentaires" pour les services de renseignement "en effectifs et en budget", a confirmé Bernard Cazeneuve lundi soir. 

Le Premier ministre ne veut pas "faire croire aux Français qu'en quelques jours, nous aurions déjà les solutions pour régler des problèmes lourds de notre société". Mais "poser les mots sur les difficultés, les défis à relever, et montrer aux Français que nous avons compris leur message".

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !