Attentats de Paris : deux individus arrêtés à Bruxelles | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Mohamed Abrini a été filmé dans une station service de l'Oise le mercredi 11 novembre en début de soirée.
Mohamed Abrini a été filmé dans une station service de l'Oise le mercredi 11 novembre en début de soirée.
©

Enquête

Attentats de Paris : deux individus arrêtés à Bruxelles

"En ce qui concerne Mohamed Abrini, trois perquisitions ont été exécutées à Molenbeek-Saint-Jean et une à Saint-Josse-Ten-Noode", explique le parquet fédéral belge.

Dans le cadre de l'enquête sur Mohamed Abrini et Ahmed Dahmani, tous deux suspectés d'être impliqués dans la préparation des attentats de Paris, la police belge a mené cinq perquisitions ce mercredi matin à Bruxelles. Selon le parquet fédéral belge, ces opérations ont débouché sur deux interpellations. Mohamed Abrini, un belgo-marrocain âgé de 30 ans, est visé par un mandat d'arrêt international lancé le 24 novembre, tandis que Ahmed Dahmani est actuellement détenu en Turquie. 

"En ce qui concerne Mohamed Abrini, trois perquisitions ont été exécutées à Molenbeek-Saint-Jean et une à Saint-Josse-Ten-Noode", deux localités qui comptent une importante population immigrée, explique le parquet. "Une cinquième perquisition a été exécutée à Molenbeek en lien avec Ahmed Dahmani (…) deux personnes ont été emmenées pour audition", ajoute le parquet fédéral.

Mohamed Abrini a été filmé par une caméra de surveillance le mercredi 11 novembre en début de soirée dans une station-service de Ressons (Oise). Sur ces images, l'homme se trouve dans la Clio utilisée deux jours plus tard pour les attentats, en compagnie de Salah Abdeslam, soupçonné d'avoir participé directement aux attaques. Les deux individus, qui ont regagné Bruxelles quelques heures après les attentats, sont depuis impossibles à localiser. Suspecté d'avoir repéré les cibles des attentats, Ahmad Dahmani, 26 ans, a été arrêté en Turquie en provenance d'Amsterdam, au lendemain des attentats. 

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !