Attentats de Copenhague : deux hommes accusés d'avoir aidé le suspect ont été interpellés | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Photo non datée du suspect, fournie par la police
Photo non datée du suspect, fournie par la police
©DR

Portrait

Attentats de Copenhague : deux hommes accusés d'avoir aidé le suspect ont été interpellés

Ils auraient fourni une aide matérielle au tireur présumé, identifié par la presse danoise comme étant Omar El-Hussein, 22 ans, qui venait de sortir de prison.

Les deux hommes interpellés dimanche 15 février, quelques heures après les attentats, dans le quartier populaire de Norrebro de Copenhague, "sont accusés d'avoir soutenu le suspect lié aux fusillades de Krudttonden et Krystalgadeen en lui apportant des conseils et une aide matérielle" a déclaré la police lundi 16 février.

Pour le moment, l'identité de l'homme abattu par la police n'a pas été confirmé mais était connu des services de renseignements danois pour des faits de violence et détention d'armes. Selon plusieurs médias, dont la télévision publique DR, il s'agirait d'Omar El-Hussein, un jeune homme de 22 ans, né au Danemark.

Selon le journal danois Ekstra Bladet, il faisait partie d'une bande du quartier populaire de Norrebro et serait sorti de prison, il y a deux semaines à peine, après avoir été condamné pour une agression à l'arme blanche en 2013.

"Nous travaillons sur l'hypothèse selon laquelle la personne en question a pu être inspirée par les événements qui se sont déroulés à Charlie Hebdo, à Paris", a expliqué Jens Madsen, des services de renseignement du Danemark. Pour le moment, les enquêteurs ignorent si le tireur présumé a séjourné au moyen-orient, notamment en Syrie ou en Irak pour se former.

Le Danemark fait partie des pays européens les plus concernés par le départ au djihad avec plus d'une centaine de ressortissants partis faire la guerre depuis 2011, sur une population totale de 5,4 millions d'habitants.

Les attentats de Copenhague ont fait deux victimes, en plus du suspect, ainsi que 5 blessés parmi les policiers.

Lu sur France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !