Attentat de Nice : le dispositif de sécurité "n'était pas sous-dimensionné" affirme l'IGPN | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Attentat de Nice : le dispositif de sécurité "n'était pas sous-dimensionné" affirme l'IGPN
©capture street view

Conclusions

Attentat de Nice : le dispositif de sécurité "n'était pas sous-dimensionné" affirme l'IGPN

L'inspection générale de la police nationale a dévoilé son rapport sur l'attaque du camion, attestant que "64 policiers nationaux étaient bien sur la promenade des Anglais."

Les conclusions de l'IGPN étaient très attendues. Alors qu'une policière municipale de Nice accuse le ministère de l'Intérieur de "harcèlement" et de "pressions", l'inspection générale de la police nationale a dévoilé son propre rapport sur l'attaque du camion qui a provoqué la mort de 84 personnes. Le dispositif de sécurité "n'était pas sous-dimensionné" a ainsi souligné sa directrice Marie-France Monéger-Guyomarc'h, lors d'une conférence de presse, qui évoque "un événement qui n’était pas exceptionnel (...) sans connaissance de menaces particulières."

La question était notamment de connaître le dispositif mis en place par l'État dans la ville, à travers les agents de la police nationale. "Les polémiques sur le dispositif de sécurité sont le fruit d'une mauvaise compréhension ou d'une mauvaise interprétation" explique l'IGPN qui souligne que "64 policiers nationaux étaient bien sur la promenade des Anglais." L'IGPN assure que tous les points ont été vérifiés mais qu'elle n'a pas eu accès aux vidéos.

Lu sur France Bleu

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !