Aquilino Morelle prend la main sur la communication présidentielle, Claude Sérillon est cantonné au web | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Aquilino Morelle prend la main sur la communication présidentielle, Claude Sérillon est cantonné au web
©Reuters

Le placard

Aquilino Morelle prend la main sur la communication présidentielle, Claude Sérillon est cantonné au web

"Le Monde" détaille les changements au sein de son équipe de communication : la mutation de l'ancien journaliste au pôle Web amuse déjà les internautes...

Promotion ou placardisation ? Les changements au sein de l'équipe de communication présidentielle ont amené l'ancien journaliste Claude Sérillon à s'occuper du Web, alors qu'il était jusque là en charge de la coordination entre l'Elysée et Matignon. C'est un article du "Monde" qui détaille ces mouvements, parmi lesquels l'apparente montée en puissance d'Aquilino Morelle. Ce dernier est désormais seul responsable des relations avec la presse nationale et la communication. Il fait désormais partie de l'équipe chargée d'accompagner le président pendant ses déplacements.

La partie Web de la communication de François Hollande était quand à elle dans le périmètre d'action de Claudine Ripert, amenée désormais à se consacrer aux dossiers internationaux. Les réseaux sociaux n'ont d'ores et déjà pas manqué de railler l'arrivée de son remplaçant, Claude Sérillon... alors même que ce dernier est pour le moins discret sur les réseaux : son compte Twitter @SerillonC est inactif depuis un an et demi et sa présence sur les autres réseaux est pour ainsi dire inexistante.

A noter que le Web apparaît, dans cette réorganisation, comme une placardisation qui ne dit pas son nom ("Le Monde" parlant plus ouvertement d'une "mission plus circonscrite")...

Lu sur le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !