Montebourg veut soutenir les voitures propres | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Montebourg veut soutenir les voitures propres
©

Vroum

Montebourg veut soutenir les voitures propres

Le ministre a par ailleurs déclaré ce mercredi qu'il n'y aurait pas "de nouvelles primes à la casse".

 [Mis à jour à 08h25]

Arnaud Montebourg a expliqué sur France Inter qu’il n’y aurait pas d’aides publiques à la filière automobile "sans contreparties", ajoutant qu’il n’y aurait "pas de nouvelle prime à la casse" mais un plan d’aide à l’industrie automobile qui s’oriente vers "un soutien massif aux voitures propres", ajoutant "nous sommes très tentés d'accentuer les mesures liées au bonus-malus écologique". "Il y a un avantage des constructeurs qui se sont portés vers l'hybride et l'électrique. Nous souhaitons pousser cet avantage", a-t-il également déclaré.

Il a également déclaré : "Nous avons un vrai problème sur la stratégie de Peugeot, l'alliance avec General Motors, le comportement de l'actionnaire", avant d'expliquer que "le débat ne fait que commencer".

Nouvelle journée importante pour le dossier PSA. Après avoir rencontré les syndicats, le ministre du Redressement productif rencontrera ce mercredi à Bercy à 18h30 le patron de PSA Peugeot Citroën Philippe Varin.

Si l’Etat compte toujours renégocier le plan, qu'il juge "inacceptable" et qui prévoit 8 000 suppressions de postes, Varin a réaffirmé que la fermeture d’Aulnay était la seule solution.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !