Apple : déception sur les ventes d'iPhone | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Apple : déception sur les ventes d'iPhone
©

Tout est relatif

Apple : déception sur les ventes d'iPhone

La marque à la pomme a écoulé 51 millions d'exemplaires de son célèbre smartphone en trois mois alors que les analystes tablaient sur 55 millions d'exemplaires.

Le 24 janvier, Apple fêtait les 30 ans de la naissance de son célèbre Mac. Depuis la marque à la pomme en a parcouru du chemin. En effet, depuis de nombreux nouveaux produits ont fait leur apparition et l'entreprise co-fondée par Steve Jobs est devenue l'une des plus rentables du monde. Et cela Apple le doit en grande partie à son iPhone, son produit vedette. Et en ce début d'année 2014, la firme de Cupertino fait les comptes de l'année écoulée. Entre ventes de Noël décevantes pour l'iPhone et prévisions de chiffre d'affaires pour le trimestre en cours inférieures aux attentes, ceux-ci ne sont pas aussi bons qu'espérer.

Plus précisément, Apple assure avoir écoulé sur le dernier trimestre de l'année 2013 seulement 51 millions d'exemplaires de son célèbre smartphone. Le groupe assure que c'est un niveau "record" comparer aux 47,8 millions d'exemplaires vendus sur la même période un an plus tôt. Mais il y a toutefois un peu de déception pour Tim Cook et ses ouailles. Les analystes tablaient en effet en moyenne sur la vente de 55 millions d'unités, notamment après le lancement fin septembre de deux nouveaux modèles, le 5S et le 5C.

De plus, entre début octobre et fin décembre, premier trimestre de l'exercice décalé du groupe, le bénéfice net a stagné à 13,1 milliards de dollars, selon des résultats publiés lundi. Le bénéfice par action, qui fait référence à Wall Street, a dépassé de 41 cents les attentes des analystes, à 14,50 dollars, et le chiffre d'affaires a également augmenté un peu plus que prévu, de 6% à 57,6 milliards de dollars.

Cependant, Apple a annoncé s'attendre à un chiffre d'affaires de seulement 42 à 44 milliards de dollars pour son deuxième trimestre, entamé début janvier. Une nouvelle déception pour les analystes, qui espéraient arriver à 46,05 milliards, en particulier après l'accord de commercialisation de l'iPhone avec le premier opérateur mondial de téléphonie mobile, China Mobile.

lu sur Challenges.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !