Angela Merkel : "La Grèce n'aurait jamais dû entrer dans la zone euro" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
A travers ses propos, c'est le parti social-démocrate que vise Angela Merkel
A travers ses propos, c'est le parti social-démocrate que vise Angela Merkel
©Reuters

Sympa...

Angela Merkel : "La Grèce n'aurait jamais dû entrer dans la zone euro"

La chancelière allemande entre en campagne pour un troisième mandat.

Angela Merkel est en campagne. La chancelière allemande, en course pour obtenir un troisième mandat aux législatives du 22 septembre 2013, a lancé au cours d'un meeting que "la Grèce n'aurait jamais dû être admise dans la zone euro". Une phrase-choc qui a séduit ses soutiens, Angela Merkel ayant été longuement et chaudement applaudie par la centaine de personnes présente à Rendsbourg, dans le nord du pays.

A travers la Grèce, c'est au parti social-démocrate que la chancelière s'en est prise. Elle a rejeté sur son prédécesseur Gerhard Schröder la responsabilité de cette décision "fondamentalement erronée" qui a, selon elle, affaibli la stabilité de la monnaie unique. "Ce n'est pas à ceux qui ont admis la Grèce dans la zone euro de nous dire qu'aujourd'hui nous avons des problèmes avec la Grèce", a-t-elle ajouté.

La crise de la zone euro et la facture qu'elle laisse aux contribuables allemands sont les principaux thèmes qui se sont récemment invités dans le débat d'une campagne électorale habituellement considérée comme ennuyeuse.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !