Android : quand un nouveau virus peut passer des appels, envoyer des messages et prendre des photos, alors que votre smartphone est éteint | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Ce virus infecte les appareils utilisant le système Lollipop 5.0.
Ce virus infecte les appareils utilisant le système Lollipop 5.0.
©Reuters

Méfiance

Android : quand un nouveau virus peut passer des appels, envoyer des messages et prendre des photos, alors que votre smartphone est éteint

Le logiciel espion baptisé Power Off Hijack a d'abord été détecté en Chine par la société AVG. Il aurait déjà touché 10 000 appareils à travers le monde.

Il y a de quoi s'inquiéter. En effet, un nouveau virus frappant les appareils Android parvient à passer des appels, envoyer des messages, prendre des photos, et ce même quand un téléphone semble être éteint.

D'après le rapport de l'entreprise de sécurité AVG, ce logiciel espion appelé Power Off Hijack fait apparaître un faux message à l'intention de l'utilisateur, lui demandant d'éteindre son téléphone. Ce virus donne alors l'impression à l'utilisateur que son téléphone s'éteint, et ce en reprenant les codes visuels de la procédure habituelle. Le téléphone reste en fait bien allumé, même si l'écran devient noir. 

C'est précisément pendant cette phase de sommeil apparent que le logiciel espion peut se mettre au travail. Le logiciel Power Off Hijack peut alors avoir accès à des informations sensibles et se servir des fonctions primaires du téléphone, comme passer de appels, avoir accès à l'appareil photo et envoyer des SMS. 

La société AVG a tout d'abord découvert l'existence de ce logiciel espion en Chine, et affirme que celui-ci a déjà infecté plus de 10 000 appareils à travers le monde. Si AVG sait que ce logiciel cible les appareil Android qui utilisent le système Lollipop 5.0 (la dernière version présente sur les téléphones Google), les informations sur ce virus sont toutefois assez rares. 

Le Google Play Store effaçant le plus souvent les contenus nuisibles, il semble peu probable que le fameux Power Off Hijack ait pu se glisser dans une application officielle et reconnue. Pour les utilisateurs inquiets à propos d'une éventuelle infection de leur appareil, l'application anti-virus développée par AVG affirme pouvoir détecter ce logiciel malveillant. En guise de précaution supplémentaire, AVG suggère d'enlever la batterie de son téléphone quand celui-ci est éteint. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !