Altice : Patrick Drahi veut vendre son groupe de presse… à SFR | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Patrick Drahi
Patrick Drahi
©Reuters

Et je tourne en rond...

Altice : Patrick Drahi veut vendre son groupe de presse… à SFR

Patrick Drahi, l'un des magnats de la presse et des télécoms français, se déclare prêt à vendre sa filiale presse à son opérateur de télécom.

Alors qu'il est lui aussi possiblement inquiété dans l'affaire des Panama Papers, comme l'indique Le Monde, Patrick Drahi fait à nouveau parler de lui, avec un projet d'opération plutôt surprenant pour les non-initiés.

D'après nos confrères de La Tribune, Le patron d'Altice, maison-mère de Numéricable-SFR, pourrait revendre une filiale d'Altice, Altice Media Group (Libération, L'Express, L'Expansion, i24news, Vivolta, Studio Ciné Live, etc.), à SFR, dont la société-mère n'est autre que le groupe Numéricable-SFR.

Le but ? Générer du cash, pour renflouer la dette nette totale d'Altice, estimée à un peu plus de 35 milliards d'euros au 31 décembre 2015.

Comme il l'a déclaré lui-même en mai dernier lors de son audition par la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale., son expérience dans la presse reste "anecdotique" :

Cette stratégie s'inscrit donc dans une volonté de fusion des media et des télécoms au sein même du groupe de Patrick Drahi. Le mois prochain, SFR lancera "SFR Presse", une formule qui permettra aux abonnés SFR Mobile et Internet, pour un peu moins de 20 euros par mois, à l'ensemble des titres de presse détenus par le groupe Altice.

A LIRE AUSSI : Emmanuel Macron et Patrick Drahi, les deux hommes qui en 2015 ont beaucoup dérangé le monde politique et celui des affaires

Lu sur La Tribune

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !