Aller fêter Pâques n'est pas un motif dérogatoire de déplacement au delà de 10 km selon le ministre des Transports | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Jean-Baptiste Djebbari
Jean-Baptiste Djebbari
©Capture d'écran Europe 1

Ambigu

Aller fêter Pâques n'est pas un motif dérogatoire de déplacement au delà de 10 km selon le ministre des Transports

A compter de mardi matin, il y aura des contrôles beaucoup plus précis sur le motif de déplacement

"La règle est simple. À partir de demain, partout en France : Moins de 10km : pas besoin d’attestation Plus de 10km : attestation + motif dérogatoire" selon Jean-Baptiste Djebbari, le ministre en charge des Transports qui a précisé "Aller fêter Pâques n'est pas un motif dérogatoire." 

« Pour le week-end de Pâques, lundi inclus, parce qu’un certain nombre de familles vont vouloir déposer leurs enfants chez les grands-parents, par exemple, nous appliquons une tolérance de manière à ce que ces déplacements légitimes puissent se faire », a-t-il confirmé

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !