Alexis Tsipras : "un vote 'non' au référendum est nécessaire pour que la Grèce obtienne un meilleur accord" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Alexis Tsipras : "un vote 'non' au référendum est nécessaire pour que la Grèce obtienne un meilleur accord"
©Reuters

Résiste

Alexis Tsipras : "un vote 'non' au référendum est nécessaire pour que la Grèce obtienne un meilleur accord"

Dans une allocution télévisée ce mercredi après-midi, le Premier ministre indique qu'il maintient le référendum de dimanche.

Alexis Tsipras reste ferme. Malgré les déclarations des représentants du Conseil de l'Europe qui ont indiqué que le référendum que veut organiser dimanche le gouvernement grec ne correspond pas aux "standards" fixés, le Premier ministre entend bien le maintenirDans une allocution télévisée ce mercredi après-midi, il a indiqué que non seulement le vote aura lieu mais qu'un "vote 'non' au référendum est nécessaire pour que la Grèce obtienne un meilleur accord".

A LIRE AUSSI - Pire que le Grexit, le Grimbo : pourquoi l’Europe se dirige vers une fin de crise grecque sans sortie de l’euro… et sans solution au problème de fond

"La voix du peuple est toujours plus importante qu'une décision gouvernementale" a-t-il expliqué ajoutant qu'il ne pouvait pas penser que "l'Europe démocratique ne donnerait pas de place et de temps au peuple pour juger de son propre futur". Parlant "d'institutions corrompues", il affirme que le "non" serait la meilleure réponse.

"Nous nous battons depuis tous ces mois pour protéger vos pensions de retraites" a encore lancé le Premier ministre avant de conclure "voter non, n'est pas une rupture avec l'Union européenne".


En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !