Airbus forcé de ralentir la production de l'A380 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Airbus forcé de ralentir la production de l'A380
©REUTERS/Gonzalo Fuentes

Made in France

Airbus forcé de ralentir la production de l'A380

La production doit ralentir pour être "en ligne avec les prises de commande actuelles."

L'A380 est une merveille technologique. Est-ce pour autant un succès business ? En plein milieu du grand salon de l'aéronotique de Farnborough, Airbus a dû annoncer une baisse du rythme de productions de l'A380, son gros porteur iconique à deux étages. Si Airbus a livré 27 appareils en 2015, à partir de 2018 le rythme passera à un avion par mois, a révélé La Tribune.

Toutefois Tom Enders, le président d'Airbus, affiche un ton confiant : il espère relever le rythme de production d'ici un an ou deux. "L'A380 est là pour rester", a insisté Fabrice Brégier, le PDG d'Airbus. 

Si l'A380 est une réussite technologique, le programme n'a pas été à la hauteur des attentes d'Airbus en termes de ventes. Airbus a livré 193 exemplaires, et 126 ordres de production ont été passés pour l'avenir. L'avion est arrivé à l'équilibre financier l'an dernier seulement, après quinze ans d'investissement. 

Certains pensent en effet depuis longtemps que le concept du "superjumbo" n'est pas porteur. Si Airbus mise sur l'idée que la saturation des aéroports les rendra nécessaires, Boeing est différent et a axé sa stratégie sur des avions plus petits. Pour l'instant, la principale croissance d'Airbus vient de la famille des A320. 

Lu sur Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !