Air France : la présidente tend la main aux employés sur le dossier des revendications salariales | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Air France : la présidente tend la main aux employés sur le dossier des revendications salariales
©ERIC PIERMONT / AFP

Fin de la grève ?

Air France : la présidente tend la main aux employés sur le dossier des revendications salariales

Anne-Marie Couderc, la présidente d'Air France par intérim, a adressé un courrier ce vendredi 8 juin aux syndicats. Elle leur promet des "réponses concrètes" sur les salaires dès la semaine prochaine.

La direction d'Air France s'apprête à annoncer une série de mesures afin de tenter de rassurer les salariés et les syndicats. La compagnie souhaite ainsi tourner la page de la grève et éviter des perturbations dans le ciel pour la période estivale, cruciale dans le domaine du tourisme et sur le plan financier. La lettre en question a été adressée aux syndicats représentatifs de la compagnie aérienne.  

Anne-Marie Couderc, la présidente d'Air France par intérim, a donc révélé dans son courrier la présentation, jeudi prochain, en comité central d'entreprise d'"actions et mesures à mettre en œuvre".
"A la lumière de nos discussions et de vos analyses, il m'apparaît clairement que le message adressé par les salariés lors de la récente consultation exprime un malaise au sein d'Air France. Ce malaise est ancien et va au-delà de la seule question salariale, même si cette question a pu servir de catalyseur.
Des réponses concrètes doivent être apportées. Ce sera bien sûr l'une des priorités de la future gouvernance mais nous devons faire en sorte que les prochaines semaines soient utiles pour répondre aux préoccupations exprimées.
Franck Terner et Gilles Gateau travaillent en ce sens et nous présenterons ensemble au CCE du 14 juin les actions et mesures à mettre en œuvre".
La compagnie aérienne a été confrontée à 15 journées de grève entre fin février et début mai. 
Jean-Marc Janaillac, l'ancien président d'Air France, a démissionné au début du mois de mai à la suite du rejet d'une consultation salariale. Cette proposition avait été lancée afin de mettre fin au mouvement.
Anne-Marie Couderc présentera donc le jeudi 14 juin "les actions et mesures à mettre en oeuvre" dans le cadre du comité central d'entreprise. Elle sera alors aux côtés du directeur général, Franck Terner, et du DRH, Gilles Gateau.
L'intersyndicale, qui se réunissait à 14h00, réclame 5,1% d'augmentation générale en deux séquences distinctes en 2018. La dernière proposition de la direction, rejetée par le personnel, prévoyait une hausse de 2% immédiatement et une autre de 5% sur la période 2019-2021, conditionnée aux résultats d'Air France. Cette proposition avait été rejetée par le personnel. 
Les annonces de la direction du jeudi 14 juin pourraient donc avoir un impact sur la suite du mouvement de contestation au sein de la compagnie aérienne Air France. Le mouvement de grève pourrait s'interrompre et ne pas se propager durant l'été.  
Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !