Laëticia tuée au bout du supplice | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Laëticia tuée au bout du supplice
©

Horreur

Laëticia tuée au bout du supplice

Les experts considèrent que son meurtrier présumé Tony Meilhon est "pleinement responsable de ses actes".

On en sait davantage sur les circonstances de la mort de Laëticia Perrais, tuée en janvier dernier près de Pornic.

D'après le procureur de Nantes repris par l'avocat de la famille de la victime, la jeune fille a reçu une trentaine de coups de couteau, "dont un, post mortem, dans le cœur". Elle n'aurait pas été séquestrée, et il n'existe pas de traces de violences sexuelles, contrairement aux affirmations de son meurtrier présumé, Tony Meilhon, qui avait avoué avoir eu un rapport sexuel consenti avec la victime.

Des traces d'alcool et de cocaïne ont par ailleurs été retrouvées dans le sang Laëticia, mais pas dans ses cheveux. L'avocat de la famille déduit : "Tony Meilhon l'a droguée, mélangeant cocaïne et alcool, avant d'abuser d'elle. Après quoi, elle a repris ses esprits, envoyé un SMS à un de ses amis en disant qu'on avait abusé d'elle et a tenté de rentrer en scooter. Il l'aurait alors rattrapée, percutée à quelques mètres de sa maison, récupérée dans sa voiture, et puis... la suite".

Tony Meilhon a enfin été jugé responsable de ses actes par les experts.

Lu sur Le Télégramme

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !