Affaire Tapie : Stéphane Richard maintenu dans ses fonctions de président d'Orange | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Stéphane Richard reste PDG d'Orange
Stéphane Richard reste PDG d'Orange
©Reuters

Toujours en poste

Affaire Tapie : Stéphane Richard maintenu dans ses fonctions de président d'Orange

Le Conseil d'administration d'Orange explique ce lundi dans un communiqué que sa mise en examen n'est pas de nature à empêcher Stéphane Richard d'exercer ses responsabilités à la tête de l'opérateur.

Dans la tourmente, un peu de stabilité. Alors que l'affaire Tapie/Crédit Lyonnais secoue chaque jour un peu plus la classe politique, Stéphane Richard vient d'apprendre ce lundi une bonne nouvelle. En effet, malgré sa mise en examen, le Conseil d'administration d'Orange a décidé de le maintenir à la tête du groupe.

Le Conseil d'administration "a décidé de renouveler sa pleine confiance à Stéphane Richard pour continuer à relever, avec la même énergie, les nombreux défis d'Orange, dans l'intérêt de l'entreprise, de ses salariés, de ses clients et de ses actionnaires", selon un communiqué de l'opérateur historique.

Tout en estimant que "les mesures judiciaires affectant Stéphane Richard ne remettent pas en cause la capacité du Président-Directeur Général à assumer pleinement et efficacement la direction d'Orange". Cependant, un petit bémol à cette décision : Stéphane Richard est sous surveillance. En effet, le conseil a décidé de confier à un administrateur indépendant, Bernard Dufau, "une mission à cette fin". Plus précisément, selon Daniel Guillot, administrateur salarié CFDT, Bernard Dufau "est en charge d'une mission de suivi au cas où la situation change", pour Stéphane Richard avant la fin de son mandat à l'été 2014.

Stéphane Richard, l'ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde à Bercy, a été mis en examen la semaine dernière pour "escroquerie en bande organisée" dans l'enquête sur l'arbitrage dont a bénéficié en 2008 Bernard Tapie dans son litige avec le Crédit Lyonnais.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !