Affaire Seznec : l'os retrouvé était celui d'un bovin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Affaire Seznec : l'os retrouvé était celui d'un bovin
©FRED TANNEAU / AFP

Fin de l'histoire

Affaire Seznec : l'os retrouvé était celui d'un bovin

Cette annonce, faite à Paris Match par le petit-fils de Guillaume Seznec, clôt l'affaire centenaire.

L'annonce avait fait grand bruit. Un morceau d'os, retrouvé dans l'ancienne maison des Seznec à Morlaix (Finistère), laissait penser à un épilogue différent pour ce fait-divers, daté du début du 20ème siècle. Finalement, l'os retrouvé n'est pas d'origine humaine. "Le directeur du CNRS m’a annoncé ce matin qu’il s’agit de restes d’animaux, ils ont même précisé qu’il s’agit d’un jeune bovin" a expliqué Denis Seznec, le petit-fils de Guillaume Seznec. "J’attends la datation des os et les résultats ADN, mais le principal est de savoir qu’il ne s’agit pas d’un squelette humain."

En 1978, un livre rapportait le témoignage d'un fils du couple Seznec qui laissait entendre que la mère de famille était l'auteure du meurtre accidentel de Pierre Quémeneur. C'est pourtant Guillaume Seznec qui a été envoyé au bagne.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !