Affaire Mila : la jeune fille et sa famille sont protégées par la police<!-- --> | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Affaire Mila : la jeune fille et sa famille sont protégées par la police
©DR / Capture d'écran / Instagram

"Vigilance particulière"

Mila fait l’objet de nombreuses menaces de mort suite à ses critiques envers l’islam dans une vidéo publiée sur Instagram. Christophe Castaner a révélé que la police nationale a mis en place une vigilance particulière.

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a révélé cette semaine que la jeune Mila et sa famille étaient protégées par les forces de l’ordre. Cette décision est intervenue suite aux menaces de mort et de viol reçues par la jeune fille après ses critiques envers l’islam. 

Christophe Castaner était interrogé à l'Assemblée nationale lors des questions d'actualité au gouvernement : 

"Mila et sa famille font l’objet d’une vigilance particulière, pour les protéger, de la part de la police nationale". 

Selon des précisions du ministère de l'Intérieur Christophe Castaner, il ne s’agit pas "d’une protection rapprochée mais d’une vigilance particulière de la part des forces de l’ordre".

La lycéenne n’a toujours pas réintégré son établissement de Villefontaine. 

Mila s'est exprimée pour la première fois depuis le début de l'affaire dans le cadre de l'émission Quotidien de Yann Barthès sur TMC. 

CNews

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

#JeSuisMila : l’effarante incapacité contemporaine à distinguer la critique adressée au groupe de celle visant les individus#JeSuisMila : la France en plein naufrage relativiste Comment l'incident lié aux propos de Nicole Belloubet sur l'affaire Mila a-t-il-pu devenir une affaire d'Etat ? Mila témoigne pour la première fois depuis le début de la polémique dans l’émission Quotidien de Yann Barthès

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !