Affaire Merah : Squarcini entendu comme témoin, le domicile d'Abdelkader Merah perquisitionné | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Affaire Merah : Squarcini entendu comme témoin, le domicile d'Abdelkader Merah perquisitionné
©

Suite

Affaire Merah : Squarcini entendu comme témoin, le domicile d'Abdelkader Merah perquisitionné

L'ex-directeur central du renseignement intérieur a été interrogé sur les informations détenues par son service sur le tueur au scooter.

L'enquête concernant l'affaire Merah se poursuit. L'Express a en effet révélé ce mercredi que Bernard Squarcini, l'ancien directeur central du renseignement intérieur (DCRI), a été interrogé cette semaine en tant que témoin. Il a ainsi expliqué au magistrat le travail de surveillance effectué par son service sur Mohamed Merah avant les sept meurtres du jeune homme à Toulouse et Montauban en mars dernier.  Bernard Squarcini a donc commenté les 24 notes déclassifiées de la DCRI détenues par les magistrats antiterroristes en charge du dossier, Laurence Le Vert, Nathalie Poux et Christophe Teissier.

Il a ainsi expliqué n'avoir obtenu que le dimanche 18 mars vers 14h les éléments techniques de l'ordinateur utilisé par le tueur au scooter, soit trois jours après le meurtre des deux parachutistes à Montauban et un jour avant la tuerie de l'école juive à Toulouse. Selon lui, les éléments ont été transmis à la police judiciaire dès 20h, soit quelques heures avant l'assassinat des trois enfants et du père de famille. Il a aussi contesté avoir obtenu avant les meurtres des informations d'un service étranger liés à la présence de Mohamed Merah dans des zones tribales pakistanaises.

Une perquisition a par ailleurs été menée au domicile du frère aîné de Mohamed Merah, Abdelkader. Mis en examen pour complicité de meurtres, Abdelkader Merah aurait selon certaines sources participé à la perquisition qui a commencé ce matin dans la commune d'Auterive au sud de Toulouse. Le frère du tueur au scooter, qui a déjà été entendu par le juge antiterroriste, est incarcéré depuis plusieurs mois en région parisienne. Aucune information na été divulgué sur ce que venaient chercher les enquêteurs chargés de l'affaire ainsi que les hommes de la Division antiterroriste.

Lu sur L'Express

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !