Affaire Hollande-Gayet : Valérie Trierweiler toujours "disposée" à accompagner le président aux Etats-Unis | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Affaire Hollande-Gayet : Valérie Trierweiler toujours "disposée" à accompagner le président aux Etats-Unis
©

Confidences

Affaire Hollande-Gayet : Valérie Trierweiler toujours "disposée" à accompagner le président aux Etats-Unis

RTL indique que François Hollande n'a pas encore pris de décision.

Valérie Trierweiler sera-t-elle du voyage aux Etats-Unis le 11 février ? La question se pose depuis quelques jours et les suites de la fameuse "affaire Julie Gayet". Dès sa sortie de l'hôpital samedi après-midi, la presse s'interrogeait sur l'avenir de sa relation avec François Hollande. En effet, depuis la conférence de presse donnée le 16 janvier, le président de la République a indiqué que la "situation serait clarifiée" avant sa visite à Barack Obama. Jusqu'alors, aucune information claire de la part du chef de l'Etat.

Mais ce mardi matin, de nouvelles informations de RTL sont apparues. Selon ses proches, Valérie Trierweiler "est encore disposée à accompagner le président" aux Etats-Unis, écrit le site de la radio. Rien n'est donc décidé. Mais la Première dame pourrait donc être prête à reprendre sa place auprès du président. 

Par ailleurs, dans l'entourage du président, quelques conseillers et ministres s'agacent que la situation ne soit pas encore tranchée. "François et Valérie, c'est stop ou encore ? Si c'est stop, elle doit quitter la Lanterne, payée par le contribuable" a dit un conseiller à RTL. D'autres estiment même que la meilleure solution pour François Hollande serait le célibat. D'ailleurs, selon Michaël Darmon de iTélé, le président aurait dit après la conférence de presse, qu'il ne "voulait plus de première dame à l'Elysée". Reste à savoir s'il va décider et quand.

A lire aussi - Une étrange cruauté française ? Valérie Trierweiler face à la guillotine médiatique 

Lu sur RTL.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !