Affaire Grégory : Murielle Bolle mise en examen pour enlèvement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Affaire Grégory : Murielle Bolle mise en examen pour enlèvement
©D.R.

Enquête

Affaire Grégory : Murielle Bolle mise en examen pour enlèvement

Seulement âgée de 15 ans à l'époque des faits, Murielle Bolle avait assuré avoir vu son beau-frère, Bernard Laroche, emmener le petit Grégory Villemin dans sa voiture, avant de finalement revenir sur ses déclarations.

Mise à jour 22h00

Murielle Bolle a été mise en examen jeudi pour enlèvement. Le matin même, cette témoin clé de l'affaire Grégory a été déférée à Dijon, avant d'être présentée à la juge qui instruit le dossier, Claire Barbier. Agée aujourd'hui de 48 ans, elle avait été interpellée mercredi à son domicile de Granges-sur-Vologne (Vosges) et conduite dans des locaux de la gendarmerie à Saint-Etienne-lès-Remiremont, pour être interrogée une nouvelle fois sur la mort de Grégory Villemin, retrouvé mort à 4 ans dans la Vologne en 1984.

Considérée comme un témoin-clé dans l'enquête sur la mort de Grégory Villemin (4 ans, en 1984), Murielle Bolle, aujourd'hui âgée de 48 ans, a été arrêtée ce mercredi à son domicile de Granges-sur-Vologne (Vosges). Elle a été entendue mercredi après-midi en garde à vue pour "des faits de complicité d'assassinat", a déclaré son avocat, Me Jean-Paul Teissonniere. 

Murielle Bolle, 48 ans, interpellée à son domicile dans les Vosges, est entendue "essentiellement pour complicité d'assassinat, non-dénonciation de crime. Je crois qu'il y a non-assistance à personne en danger (...), qualifications qui sont à la périphérie immédiate de ce qui s'est passé" le 16 octobre 1984, jour de la mort de Grégory, 4 ans, découvert dans la Vologne, a précisé l'avocat.

Pas moins de 7 véhicules de gendarmerie sont arrivés à son domicile. Murielle Bolle a quitté sa maison moins de 20 minutes plus tard, et a été aussitôt placée en garde à vue. 

>>>> À lire aussi : Fiasco total et mauvais drame : "L'affaire du petit Grégory" ou le plus beau ratage d’enquête du siècle

Seulement âgée de 15 ans à l'époque des faits, Murielle Bolle avait assuré avoir vu son beau-frère, Bernard Laroche, emmener le petit Grégory Villemin dans sa voiture, avant de finalement revenir sur ses déclarations. 

Premier suspecté dans cette affaire, Bernard Laroche avait été interpellé puis remis en liberté en 1985, avant d'être tué par le père de Grégory, Jean-Marie Villemin, son cousin. Les soupçons de la justice s'étaient alors reportés sur la mère de Grégory, définitivement innocentée au début des années 1990. 

Deux nouvelles personnes ont été mises en examen au mois de juin 2017, soit 32 ans après les faist, pour l'enlèvement et la séquestration du petit Grégory, suivis de sa mort : Marcel et Jacqueline Jacob, 72 ans, grand-oncle et grand-tante de Grégory. Interpellés, placés quatre jours en détention, ils résident depuis une semaine dans des endroits séparés, tenus au plus strict secret, placés sous contrôle judiciaire.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !